contacter
royal-united-services-institute.png
| |

DEFENSE & SECURITE

General Sir Nicholas Houghton, Chief of the Defence Staff, Christmas Speech 2015

Victanis Advisory Services GmbH
2018-06-10
S'inscrire au blog

J'étais hier au soir au RUSI (Royal United Services Institute) pour assister au discours du CEMA (CDS) britannique, le Général Sir Nicholas Houghton. Vous pouvez retrouver cette intervention sur le site officiel du gouvernement en cliquant ici. Il ressort de ce speech l'indéniable satisfaction des forces armées britannique à retrouver une crédibilité à l'égard de leurs alliés, notamment américains et français, par la ré-acquisition de capacités de projection dans le cadre d'interventions extérieures mais également par la remontée en puissance de la Royal Navy. 

Plus spécifiquement Sir Nicholas a exprimé sa satisfaction, et on le comprend, sur trois grands domaines : 

  1. Le premier motif de satisfaction est la volonté de recouvrer et de renforcer une gamme de capacités qui se trouvent sous l'autorité du Joint Forces Command. Elle concerne principalement des capacités C4ISR, les forces spéciales et les capacités Cyber ainsir que l'augmentation significative du nombre de drones - Vingt UK MQ 9 Reaper, que les britanniques nomment Protectors. Un investissement de deux milliards de livres sera consacré au déploiement des forces spéciales sur tout théâtre et l'achat de SHADOW R1 supplémentaires ; la dotation en UAV capable de voler à haute altitude ; la dotation d'un CIS plus moderne et la mise en place d'un nouveau groupe mixte Cyber / activités électromagnétiques. Pris ensemble avec les capacités ISR déjà déployées par les britanniques pour l'Afghanistan, ce train de réformes à venir va améliorer de façon significative les capacités anti-terroristes et les capacités de recueil de renseignement.

  2. Le deuxième domaine est la capacité de projection de la puissance maritime. La mise en service à venir des deux porte-avions de classe « Queen Elisabeth » permettra une permanence opérationnelle de l'une des deux unités. L'accélération de l'achat de F35Bs dès le début des années 2020 ; et l'achat de neuf appareils de patrouille maritime P8 vont apporter un premier élément de réponse aux lacunes les plus visibles mises en exergue ces cinq dernières années. Avec le lancement du programme T26, on assiste à un renforcement conséquent de la Royal Navy et de ses capacités de projection et d'intervention.

  3. Enfin, le troisième domaine sur lequel Sir Nicholas a exprimé sa satisfaction concerne l'investissement dans la dissuasion nucléaire par la perpétuation du CASD (CONTINUOUS AT SEA DETERRENT / La permanence à la mer de la dissuasion) par la dotation de quatre SNLE ; l'achat de 138 F35 ; la création de deux escadrons supplémentaires de Typhoon ; une réorganisation de l'armée au niveau divisionnaire pour le commandement et la plannification des manœuvres ; la mise à niveau des flottes d'hélicoptères Apache et Chinook ; l'investissement dans l'architecture de défense antimissile balistique de l'OTAN ; et l'ambition de recouvrer une capacité de déploiement d'une Force opérationnelle interarmées de 50 000 hommes d'ici à 2025. Ce dernier point signifiant une rupture nette avec une armée optimisée au niveau de la brigade et donc une remise à plat d'une partie de la doctrine d'emploi des forces britanniques et une volonté de recouvrer une capacité d'entrer en premier. 

De cette présentation, dans ce cadre où se retrouve l'establishment de la défense britannique, je retiens la volonté, et ceci après une longue attente de cinq ans et bon nombre de frustrations, de redonner aux forces britanniques les moyens de mener les missions qui leurs sont confiées.  

La meilleure illustration de cette volonté est probablement le propos d'un autre membre, ami de longue date : "Don't worry Eric, It's just de beginning".  Volonté tangible ou voeu pieux ? C'est au delà de cette SDSR 2015 sur la prochaine Strategic Defence and Security Review que se construira la périnité et la tangibilité de la défense britannique. 

Eric Lambert
A propos Eric Lambert

Abonnez-vous à notre blog

Recevez en exclusivité nos dernières publications